Soldes - Bons Plans - Comparateurs


Les soldes d'hiver 2020 débutent le mercredi 08 janvier 2020 à 8h du matin.

Les soldes d'été 2020 débutent le mercredi 24 juin 2020 à 8h du matin.
(dans la plupart des départements)


Comment écrire un livre de science-fiction

Posté le dimanche 08 décembre 2019 par Science Man

La grande science-fiction commence par une idée. Malheureusement, comme les gens vous le diront, toutes les bonnes idées ont été prises il y a longtemps. Mais cela n’est vrai que si vous croyez que les idées sont indivisibles. En fait, les idées sont totalement divisibles. Il n’y a aucune idée que vous ne pouvez pas rendre nouvelles en les filtrant à travers votre cerveau.

Science-fiction Vs science fantasy

Il est courant de confondre une pièce de science fantasy avec de la science-fiction. Bien sûr, la science fantasy, étant un sous genre de la science-fiction, contient invariablement de la science-fiction ; cependant, elle fait toujours un pas de plus vers « l’incroyable ». Prenez Star Wars, par exemple : bien qu’un voyage plus rapide que la lumière puisse être théoriquement possible, la force apparemment magique est le type d’élément qui pousse la franchise vers la science fantasy.

En revanche, la science-fiction maintient un certain niveau de probabilité, ou de possibilité. L’auteur de science-fiction Simon Laroche explique :

La science-fiction est vraiment une étude sociologique d’un avenir plus ou moins lointain, des choses que l’écrivain pense qu’elles vont probablement se produire dans le futur.

Simon Laroche

En d’autres termes, une histoire de science-fiction explore souvent une déclaration sur l’humanité, par opposition à la science fantasy qui explore l’aventure de ses protagonistes. Cela ne veut pas dire que la science fantasy est exempte de questions philosophiques dures, mais seulement que ce genre de questions est davantage le centre de la science-fiction.

Écrire de la science-fiction

Nous couvrirons la science-fiction douce, différente de la science-fiction dure qui essaie d’aller dans des profondeurs abyssales lorsqu’il s’agit d’expliquer la science ou la technologie contenue dans la science-fiction.

Science-fiction et autres genres

La science-fiction se marie assez bien avec d’autres genres tels que la fiction dystopique, la fantaisie (comme on l’a vu précédemment), et même avec la comédie. Il est très important de déterminer très tôt si votre propre histoire traitera d’autres genres, car elle guidera des choses telles que le ton et l’intrigue.

Comprendre le rôle de la science dans votre histoire

La partie science de la science-fiction ne devrait pas être au centre de votre histoire ; sinon, ce n’est plus vraiment une histoire, mais une discussion sur la science fictive, qui détournera les lecteurs déçus.

La science dans la science-fiction pourrait (et devrait) être un important dispositif de l’intrigue, soit parce que la science est la cause des problèmes du protagoniste et / ou parce qu’elle est ce qui permet à l’intrigue de progresser. La science pourrait également avoir un rôle plus mineur dans le cadre d’une histoire dans laquelle le protagoniste réside, et faire en sorte que l’intrigue soit dirigée par des éléments qui sont complétés par le cadre, comme dans Fahrenheit 451 de Bradbury, qui utilise des éléments de science-fiction pour mettre en évidence le thème dystopique de l’histoire.

Essentiellement, si vous retirez toute la science d’une histoire, vous devriez toujours avoir la base d’une bonne histoire. Même si vous prenez une histoire où le protagoniste est la science, comme Frankenstein de Mary Shelley, vous vous retrouvez avec l’histoire d’une personne (le « monstre ») qui lutte pour vivre dans un monde qui ne l’acceptera pas pour ce qu’il est.

Gardez le langage simple

Inutile de dire que la science peut devenir très compliquée. Certains écrivains passent des années à rechercher les moindres détails pour rendre leur histoire aussi précise que possible, ce qui était le cas avec The Martian d’Andy Weir. Bien que cet engagement envers la précision soit louable, une surabondance de termes techniques et de concepts scientifiques complexes pourrait détourner les lecteurs profanes.

Bien sûr, votre histoire n’a pas besoin de fuir les idées complexes. Une bonne approche consiste à s’en tenir aux principes de base : montrer, ne pas dire. Le film Interstellar (réalisé par Christopher Nolan en 2014) démontre magistralement la relativité du temps et sa distorsion à proximité d’objets avec une gravité intense en montrant comment d’autres en dehors de cet effet cosmologique vieillissent de manière considérable. À propos de déformation du temps, dans Léa, la petite princesse terrienne de Simon Laroche, l’auteur se sert en toute simplicité de la relativité d’Einstein qui dit que le temps se trouve ralenti pour une personne en mouvement comparé à celui d’une personne immobile. De cette façon, pendant que la fille voyage dans l’espace à la vitesse de la lumière dans un caisson d’hibernation, des siècles s’écoulent sur Terre où son père, rendu immortel, l’attend. Une formidable histoire d’amour père/fille dans un contexte scientifique prouvé et simplement expliqué !

Léa, la petite princesse terrienne

Parfois, vous n’aurez qu’à résumer. Découvrez comment des personnalités scientifiques acclamées vulgarisent des notions scientifiques complexes pour que tout le monde les comprenne, et appliquez les mêmes tactiques qu’eux. N’oubliez pas de confirmer que vous avez réussi à simplifier l’histoire en demandant à quelqu’un de la relire pendant que vous la modifiez.

Commencez par « et si… ? »

Les histoires de science-fiction se concentrent souvent autour d’un thème humain, sinon ce serait de la fiction avec des robots. Une déclaration convaincante sur l’humanité, la politique ou l’existence est un moyen facile d’amener les gens non seulement à lire votre histoire, mais aussi à les faire bien réfléchir après l’avoir terminée. Mais comment y arriver ?

Trouver le message que vous voulez véhiculer n’est pas toujours simple, mais il pourrait commencer par une simple question : « et si… ? ». Une façon de formuler un « et si… ? » est de le voir comme une sorte d’expérience ; mettre les gens dans une position où quelque chose au sujet de leur mode de vie est fondamentalement différent du nôtre. Alternativement, vous pouvez faire réagir les gens à un événement qui change leur mode de vie ou le met en danger. Non seulement cela vous permet d’avoir un discours autour du thème humain de votre choix, mais cela vous donne un aperçu de ce que pourrait être votre intrigue et votre cadre. Cela fait partie du processus créatif et devrait être fait avant même de vous asseoir pour rédiger votre première ébauche.

De nombreuses œuvres de science-fiction ne se concentrent pas exactement autour d’un message sur l’humanité. Cela est particulièrement vrai pour les longues séries telles que Star Trek ou les histoires qui impliquent plus d’un genre comme Le guide du voyageur galactique (qui est aussi principalement une comédie) ou Hunger Games (qui est une fiction dystopique). Bien que ces œuvres traitent de sujets importants, elles sont soit diluées dans sa narration prolongée, soit livrées par le biais de son autre genre. Donc, même si vous n’avez pas vraiment envie de concentrer votre histoire de science-fiction sur un grand message, commencer par un « et si… ? » peut poser une base solide sur laquelle écrire.

Quel devrait être mon message ?

Un thème humain regarde souvent un élément de la condition humaine ou une vérité sur nous en tant qu’êtres sensibles. Alternativement, votre commentaire pourrait être davantage une réflexion sur la société, ou même une projection, mettant en évidence une tendance qui vous semble inquiétante.

Ce message est souvent démontré à travers l’arche de l’histoire du protagoniste, mais pourrait également être au centre de l’intrigue elle-même. La clé ici est de ne pas tomber dans le piège de simplement monologuer votre message. Soyez intéressant avec la façon dont vous l’abordez, car à bien des égards, vous essayez de prouver sa validité. Une bonne histoire se tiendra d’elle-même, mais avoir un message intelligent, précis et profond la fera briller.

Rendez votre histoire moderne

La science-fiction est relative à l’époque où l’histoire a été écrite. Il fut un temps où les petits appareils qui pouvaient communiquer sur de grandes distances étaient inconnus, et maintenant nous avons des téléphones portables. Beaucoup d’entre nous ont grandi dans la science-fiction qui avait des idées nouvelles et intéressantes, et même si certaines d’entre elles ont bien vieilli, nous ne pouvons certainement pas chercher dans le passé des inspirations sur ce que l’avenir pourrait nous réserver.

Faites vos recherches. Vous ne pouvez pas écrire de science-fiction intéressante sans vous intéresser à notre science ou à nos technologies actuelles. Reprendre des sujets plus anciens et les réorganiser avec de nouvelles perspectives pourrait également fonctionner, mais ce qui séparera les bonnes histoires de science-fiction des grandes, c’est cette poussée pour ce qui est nouveau. La célèbre série télévisée britannique Black Mirror le fait avec succès, non seulement en raison de sa narration exceptionnelle, mais aussi parce que certaines choses de ce que la série dépeint pourrait réellement se produire.

La science-fiction dans une nouvelle

La science-fiction va de pair avec le format de la nouvelle parce que la plupart de ce qui est attendu dans une nouvelle est déjà une partie nécessaire de la science-fiction. La meilleure façon d’écrire une nouvelle de science-fiction est de se concentrer sur le développement d’un personnage qui révèle à son tour votre message sur le thème humain, tout en ayant les éléments de la science-fiction qui conduisent l’intrigue.

Un bon exemple est dans le roman Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes, qui relate les expériences d’un homme appelé Charlie Gordon alors qu’il subit une expérience qui augmente son intelligence.

En substance, la science-fiction raconte une histoire de ce qui pourrait être. Elle examine les inquiétudes, les tendances ou les sujets fondamentaux actuels concernant la condition humaine et essaie de révéler une sorte de vérité à travers les expériences du protagoniste, en utilisant la science et la technologie comme cadre et / ou intrigue.

Maintenant que vous avez appris les bases de l'écriture de science-fiction, consacrez votre prochain projet au genre et nous sommes certains que vous ne serez pas déçu.

Vous aimerez aussi :

Chaînes vidéo Amazon Prime : tout ce que vous devez savoir

Posté le jeudi 24 octobre 2019 par Dédodéca

L’importance de la littérature dans la société moderne

Posté le dimanche 20 octobre 2019 par Noéline

Top 9 des meilleurs convertisseurs gratuits de YouTube en MP3

Posté le samedi 21 septembre 2019 par Sim100

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 5/5 (2 votes)

Laisser un commentaire

Remarque : en publiant un commentaire ou une question, vous ne serez pas automatiquement averti lorsque d'autres personnes répondront à votre message (comme dans certains autres fils de messages des réseaux sociaux). Veuillez vérifier le fil vous-même si ce sujet vous intéresse.

S'il vous plaît, entrez votre adresse email réelle. Elle ne sera pas affichée avec votre commentaire ou sur le site, mais nous pouvons vous répondre si nécessaire. Les commentaires avec de fausses adresses électroniques peuvent être supprimés.
Certains commentaires peuvent être édités ou supprimés, conformément à notre politique de commentaires.