Soldes - Bons Plans - Comparateurs


Les soldes d'hiver 2020 débutent le mercredi 08 janvier 2020 à 8h du matin.

Les soldes d'été 2020 débutent le mercredi 24 juin 2020 à 8h du matin.
(dans la plupart des départements)


Comment fonctionnent les expériences de mort imminente

Posté le mardi 12 novembre 2019 par DécoSanté

Dans cet article, nous discuterons de ce qui fait d’une expérience une EMI et de qui les fait généralement. Nous allons également explorer les théories spirituelles, philosophiques et scientifiques pour expliquer pourquoi elles se produisent. Le docteur Raymond Moody a inventé le terme « expérience de mort imminente » dans son livre paru en 1975 intitulé « La Vie après la vie » (Life After Life). Beaucoup attribuent au travail de Moody d’attirer l’attention du public sur le concept de l’expérience de mort imminente, mais des témoignages de ce type ont été rapportés de multiples fois au cours de l’histoire. « La République » de Platon, écrite en 360 avant notre ère, contient le récit d’un soldat nommé Er qui a eu une EMI après avoir été tué au combat. Er décrivit son âme quitter son corps, être jugée avec les autres âmes et voir le ciel… Beaucoup plus récemment, « Matriochkas », le fameux livre de Simon Laroche, retrace l’expérience de mort imminente d’une fille de douze ans qui va découvrir, lors de son incursion dans l’au-delà, la vie de sa grand-mère et de sa mère et comprendre pourquoi elle est orpheline…

Aux fins du présent article, une expérience de mort imminente est une expérience dans laquelle une personne proche de la mort ou souffrant d’un traumatisme ou d’une maladie pouvant entraîner la mort perçoit des événements qui semblent être impossibles, inhabituels ou surnaturels. Bien qu’il y ait beaucoup de questions sur les EMI, une chose est sûre : elles existent. Des milliers de personnes ont effectivement ressenti des sensations similaires alors qu’elles étaient sur le point de mourir. Le débat porte sur le fait de savoir s’ils ont réellement vécu ce qu’ils ont perçu.

Les caractéristiques des expériences de mort imminente

La plupart des EMI partagent certaines caractéristiques communes, mais toutes ne possèdent pas les mêmes caractéristiques et certaines ne suivent pas le même modèle du tout. Voici les caractéristiques que partagent les EMI « typiques » :

  • Lumière intense et pure - Parfois, cette lumière intense (mais pas douloureuse) remplit la pièce. Dans d’autres cas, le sujet voit une lumière qui, à son avis, représente le ciel ou Dieu.
  • Expérience hors du corps ou décorporation - Le sujet a l’impression qu’il a quitté son corps. Il peut baisser les yeux et le voir, ainsi que les médecins travaillant sur lui. Dans certains cas, la « conscience » du sujet s’envole alors hors de la pièce, dans le ciel et parfois dans l’espace.
  • Entrer dans un autre royaume ou une autre dimension - En fonction des croyances religieuses du sujet et de la nature de l’expérience, il peut percevoir ce royaume comme un paradis ou, dans de rares cas, un enfer.
  • Êtres spirituels - Pendant la décorporation, le sujet rencontre des « êtres de lumière » ou d’autres représentations d’entités spirituelles. Il peut percevoir ces derniers comme des êtres chers décédés, des anges, des saints ou Dieu.
  • Le tunnel - De nombreux expérienceurs se retrouvent dans un tunnel avec une lumière à son extrémité. Ils peuvent rencontrer des êtres spirituels lorsqu’ils traversent ce tunnel.
  • Communication avec les esprits - Avant la fin de l’EMI, de nombreux sujets signalent une forme de communication avec un être spirituel. Ceci est souvent exprimé par une « voix masculine forte » qui leur dit que ce n’est pas leur heure et qu’il est temps de retourner dans leur corps. Certains sujets rapportent qu’on leur dit de choisir entre aller dans la lumière ou retourner dans leur corps terrestre. D’autres ont le sentiment d’avoir été obligés de retourner dans leur corps par un ordre sans voix, venant peut-être de Dieu.
  • Revue de vie - Cette caractéristique s’appelle aussi « la revue de la vie panoramique ». Le sujet voit toute sa vie dans un flashback. Celle-ci peut être très détaillées ou très brèves. Le sujet peut également percevoir une forme de jugement des entités spirituelles voisines.

Les expériences de mort imminente et les expériences hors du corps sont parfois regroupées, mais il existe des différences essentielles. Une décorporation peut être une composante d’une EMI, mais certaines personnes font l’expérience d’une décorporation dans des circonstances qui n’ont rien à voir avec la mort ou le fait de mourir. Les décorporations peuvent survenir spontanément ; des médicaments ou la méditation peuvent les induire.

Qui fait des EMI ?

En 1982, le statisticien et sociologue américain George Gallup Jr. et l’auteur William Proctor ont publié « Adventures in Immortality », un livre sur les EMI basé sur deux sondages de Gallup traitant spécifiquement de la mort imminente et de la croyance dans l’au-delà. Ce sondage reste la source de statistiques sur les EMI la plus utilisée.

Gallup et Proctor ont découvert que 15% de tous les Américains qui avaient vécu une situation de mort imminente avaient déclaré avoir fait une EMI. Parmi ceux-ci, 9% incluaient une « expérience classique hors du corps », tandis que 11% incluaient l’entrée dans un autre royaume ou une autre dimension et 8% comportaient la présence d’êtres spirituels. Seulement 1% ont déclaré des EMI négatives. Mais ces chiffres datent de plus de 20 ans et d’autres chercheurs, dont les études portent généralement sur une plus petite échelle, présentent des statistiques sur les EMI qui peuvent varier considérablement par rapport au sondage de 1982.

Une analyse statistique de plus de 100 expérienceurs a révélé que les croyances religieuses antérieures et la connaissance préalable des EMI n’avaient pas d’effet notable sur la probabilité d’avoir une EMI.

D’autres recherches ont porté sur les effets d’une EMI sur la vie du sujet. Kenneth Ring, l’un des chercheurs et auteurs des études sur les EMI les plus prolifiques, rapporte un grand nombre de sujets qui prennent confiance en eux et deviennent plus extravertis après une expérience. L’une des études de Ring a quantifié les changements dans les attitudes des sujets à l’égard de la vie. Celles-ci incluent généralement un sens du but dans la vie, une appréciation accrue de la vie et une augmentation de la compassion, de la patience et de la compréhension et un sentiment général de force personnelle. Un petit pourcentage de sujets a signalé des sentiments de peur, dépression et concentration sur la mort. Ring a également constaté que les expérienceurs avaient tendance à ressentir un sens aigu d’un sentiment religieux et d’une conviction dans un monde spirituel. Cependant, il note que cela ne se traduit pas nécessairement par une augmentation de la fréquentation des églises – il s’agit davantage d’une augmentation interne et personnelle des sentiments religieux et spirituels. Enfin, les personnes qui passent par les EMI constatent souvent qu’elles ne craignent pas la mort et qu’une expérience positive les attendra au moment de leur mort.

Théories surnaturelles

Les théories expliquant les expériences de mort imminente se divisent en deux catégories : les explications scientifiques (y compris médicales, physiologiques et psychologiques) et les explications surnaturelles (y compris spirituelles et religieuses). Bien entendu, ces explications ne peuvent être ni prouvées ni réfutées. L’acceptation des explications surnaturelles est basée sur la foi et les antécédents spirituels et culturels.

L’explication surnaturelle la plus fondamentale est que quelqu’un qui passe par une EMI expérimente et se souvient de choses qui arrivent à sa conscience désincarnée. Quand ils sont près de la mort, leur âme quitte leur corps et ils commencent à percevoir des choses qu’ils ne peuvent normalement pas. L’âme traverse la frontière entre notre monde et l’au-delà, généralement représentée par un tunnel avec une lumière au bout. Pendant ce voyage, l’âme rencontre d’autres entités spirituelles (les âmes) et peut même rencontrer une entité divine, que de nombreux sujets perçoivent comme étant Dieu. On leur offre un aperçu d’un autre royaume, souvent considéré comme le paradis, mais ils sont ensuite renvoyés ou choisissent de retourner dans leur corps terrestre.

La croyance en la projection astrale relie les EMI à d’autres formes d’expériences hors du corps. La projection astrale est la capacité d’un « soi astral » de voyager à l’extérieur du corps. Dans une EMI, ce soi astral, ou âme, ou conscience, quitte spontanément le corps et se déplace librement vers d’autres lieux. Quelques cas d’EMI semblent offrir la preuve que les gens ont réellement vécu des événements d’un point de vue différent de celui de leur corps terrestre. Les personnes qui étaient inconscientes, qui ne répondaient pas, qui avaient les yeux fermés ou qui avaient été déclarées cliniquement mortes, ont rapporté les détails sur les opérations qui avaient été pratiquées sur leur corps physique et sur les personnes présentes dans la pièce. Certains expérienceurs atteints de cécité permanente auraient pu identifier la couleur d’une chemise d’un médecin, par exemple.

Pour ceux qui croient fermement en la théologie judéo-chrétienne, les EMI représentent la preuve que nous avons des âmes, qu’elles continuent d’exister après notre mort et que le paradis et l’enfer sont de véritables lieux. Certains pensent que les EMI sont l’œuvre de Satan, qui cherche à exploiter la vulnérabilité des gens en se présentant comme « un ange de lumière ». La raison ultime de Satan pour cette supercherie n’est pas claire.

D’autres théories sur les EMI sont un peu plus ésotériques. Certains pensent qu’une EMI représente une connexion psychique avec des êtres intelligents d’un niveau supérieur provenant d’une autre dimension. Ces êtres peuvent être des êtres humains qui ont développé leurs âmes au-delà du cycle de la naissance, de la mort et de la réincarnation, offrant ainsi un aperçu de l’avenir de l’humanité en tant qu’êtres spirituels de haut niveau. Parfois, une EMI peut même offrir une vision littérale du futur, comme dans la prophétie de l’apocalypse mentionnée plus haut.

Il est intéressant de noter que les religions non judéo-chrétiennes ont des histoires et des descriptions de la mort qui semblent expliquer nombre des traits communs des EMI. Le bouddhisme, par exemple, décrit « la claire lumière de la mort », ainsi que des incarnations démoniaques de l’échec moral. Le but de l’âme est de reconnaître à la fois la lumière et les apparitions comme des projections de la nature de l’âme, et non comme une réalité objective. Si cela se produit, l’âme peut échapper au cycle naissance-mort-réincarnation et atteindre le nirvana.

Théories scientifiques

La science ne peut finalement pas expliquer pourquoi certaines personnes ont des expériences de mort imminente. Cela ne veut pas dire que les explications scientifiques actuelles sont incorrectes, mais que les EMI sont complexes, subjectives et chargées d’émotions. En outre, de nombreux aspects des EMI ne peuvent pas être testés. Nous ne pouvons pas effectuer de test pour déterminer si une personne a visité le ciel et a rencontré Dieu, ou si elle a délibérément conduit quelqu’un au seuil de la mort, puis l’a réanimée dans un laboratoire pour tester sa perception hors du corps.

Néanmoins, la science médicale offre des preuves convaincantes que de nombreux aspects des EMI sont de nature physiologique et psychologique. Les scientifiques ont découvert que les médicaments à base de kétamine et de PCP pouvaient créer chez les utilisateurs des sensations presque identiques à celles de nombreuses EMI. En fait, certains utilisateurs pensent qu’ils sont en train de mourir alors qu’ils prennent de la drogue.

Le mécanisme derrière certaines de ces expériences étranges réside dans la façon dont notre cerveau traite les informations sensorielles. Ce que nous voyons comme la « réalité » qui nous entoure n’est que la somme de toutes les informations sensorielles que notre cerveau reçoit à un moment donné. Lorsque vous regardez un écran d’ordinateur, la lumière de l’écran frappe vos rétines et des informations sont envoyées aux zones appropriées du cerveau pour interpréter les motifs de lumière en un texte significatif – dans ce cas, les mots que vous lisez actuellement. Un système encore plus complexe de fibres nerveuses et musculaires permet à votre cerveau de savoir où se situe votre corps par rapport à l’espace qui l’entoure. Fermez les yeux et soulevez votre main droite jusqu’à ce qu’elle soit au même niveau que le haut de votre tête. Comment savez-vous où se trouve votre main sans la regarder ? Ce système sensoriel vous permet de savoir où se trouve votre main même lorsque vos yeux sont fermés.

Les traumatismes affectant des zones fonctionnelles du cerveau, tels que les cortex somatosensoriels et visuels, peuvent provoquer des hallucinations qui sont interprétées comme des EMI.

Maintenant, imaginez que tous vos sens fonctionnent mal. Au lieu d’une réelle contribution sensorielle du monde qui vous entoure, votre cerveau reçoit des informations erronées, peut-être à cause de drogues, ou d’une forme de traumatisme qui provoque la fermeture de votre cerveau. Ce que vous percevez comme une expérience réelle est en réalité votre cerveau qui tente d’interpréter ces informations. Certains ont émis l’hypothèse que le « bruit neuronal », ou une surcharge d’informations envoyées au cortex visuel du cerveau, crée l’image d’une lumière brillante qui grossit progressivement. Le cerveau peut interpréter cela comme une descente dans un tunnel sombre.

Le sens spatial du corps est également sujet à des dysfonctionnements lors d’une expérience de mort imminente. Encore une fois, votre cerveau interprète des informations erronées sur la position du corps par rapport à l’espace qui l’entoure. Le résultat est la sensation de quitter le corps et de voler autour de la pièce. Combiné à d’autres effets de traumatisme et de privation d’oxygène dans le cerveau (symptôme dans de nombreuses situations de mort imminente), ceci conduit à l’expérience globale de flotter dans l’espace tout en regardant son propre corps, puis en le laissant flotter dans un tunnel.

La sensation paisible et calme ressentie lors des EMI peut être un mécanisme d’adaptation déclenché par l’augmentation des niveaux d’endorphines produites dans le cerveau lors d’un traumatisme. De nombreuses personnes éprouvent un sentiment étrange de détachement et un manque de réaction émotionnelle lors d’événements traumatiques (qu’elles soient liées ou non à une expérience de mort imminente). C’est le même effet. Les EMI qui incluent des visites au ciel ou des rencontres avec Dieu peuvent impliquer plusieurs facteurs. Une entrée sensorielle défectueuse, une privation d’oxygène et une euphorie induite par les endorphines créent une expérience surréaliste, bien que réaliste. Lorsque le sujet se souvient plus tard de la rencontre, celle-ci est passée à travers le filtre de son esprit conscient. Des expériences bizarres qui semblent inexplicables deviennent des êtres spirituels, d’autres dimensions et des conversations avec Dieu.

Les expériences de personnes dont les aventures hors du corps leur permettent de voir et d’entendre des événements que leur corps inconscient ne devrait pas être capable de percevoir sont plus difficiles à expliquer. Cependant, il est plausible que des personnes inconscientes puissent toujours enregistrer des signaux sensoriels et des connaissances antérieures et les incorporer à leur EMI. Que ceci soit plus plausible que l’âme du sujet qui sort de son corps relève de l’opinion personnelle.

Bien entendu, cela ne fait qu’effleurer la surface de toutes les explications possibles pour une EMI. Les EMI semblent donner l’espoir que la mort n’est pas nécessairement quelque chose à craindre, ni la fin de la conscience. Même la science a du mal à saisir la mort – la communauté médicale se débat depuis des décennies avec des définitions spécifiques de la mort clinique, de la mort d’organe et de la mort cérébrale.

Pour chaque aspect d’une EMI, il existe au moins une explication scientifique. Et pour chaque explication scientifique, il semble y avoir cinq cas de EMI qui le défient.

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 3.33/5 (3 votes)

Laisser un commentaire

Remarque : en publiant un commentaire ou une question, vous ne serez pas automatiquement averti lorsque d'autres personnes répondront à votre message (comme dans certains autres fils de messages des réseaux sociaux). Veuillez vérifier le fil vous-même si ce sujet vous intéresse.

S'il vous plaît, entrez votre adresse email réelle. Elle ne sera pas affichée avec votre commentaire ou sur le site, mais nous pouvons vous répondre si nécessaire. Les commentaires avec de fausses adresses électroniques peuvent être supprimés.
Certains commentaires peuvent être édités ou supprimés, conformément à notre politique de commentaires.